Sommaire

 

Pendant longtemps, le chocolat était purement et simplement interdit aux personnes diabétiques, en raison des différents sucres qu'il pouvait contenir. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, même si sa consommation reste soumise à certaines recommandations, afin de prévenir tout déséquilibre du diabète.

Alors, chocolat noir, au lait ou avec édulcorant ? Réponse dans notre astuce.

Composition du chocolat

Le chocolat est un mélange de pâte de cacao, de sucre et de beurre de cacao, en proportions variables selon le type de chocolat :

  • Le chocolat noir contient plus de 40 % de cacao.
  • Le chocolat au lait contient entre 25 et 40 % de cacao.
  • Le chocolat blanc contient uniquement du sucre et du beurre de cacao. 
Lire l'article Ooreka

D'un point de vue nutritionnel, le chocolat renferme un grand nombre de nutriments essentiels dans le cadre d'une alimentation saine et équilibrée :

  • des sels minéraux : fer, potassium, magnésium, phosphore, sélénium et calcium ;
  • des oligo-éléments : zinc, cuivre ou fluor ;
  • des vitamines B3, B5, B6, E et différentes substances reconnues pour leurs propriétés antioxydantes.
Lire l'article Ooreka

Si le chocolat reste une source importante de calories du fait de la quantité de graisses et de sucres qu’il contient, il reste un aliment plaisir qui peut être consommé avec modération de temps en temps.

Quel chocolat privilégier en cas de diabète ?

Pour les personnes atteintes de diabète sucré, la quantité quotidienne de chocolat à ne pas dépasser est de 10 g (1 carré = 5 g, soit deux carrés de chocolat par jour), car il reste malgré tout un aliment très calorique.

Afin de mieux apprécier sa consommation, il convient de se souvenir de quelques principes :

  • comptabilisez le chocolat dans les apports glucidiques ;
  • préférez le chocolat noir supérieur avec un pourcentage de cacao élevé (l'idéal est entre 70 et 80 % de cacao) ;
  • privilégiez un chocolat nature ;
  • évitez les chocolats fantaisie dans lesquels sont ajoutés des sucreries, qui augmentent considérablement le taux de sucre absorbé ;
  • consommez le chocolat toujours occasionnellement et avec modération.

Chocolat noir et diabète : compatible ?

On a souvent tendance à penser que le chocolat noir est meilleur pour la santé, car il contient moins de sucre. Le chocolat noir est, en effet, moins riche en glucidesmais il renferme plus de lipides et donc de calories. Il doit donc être consommé avec modération par les personnes diabétiques. 

Pour le sujet diabétique, un chocolat très peu sucré donc plus fort en cacao sera tout de même à privilégier, car il a un index glycémique plus faible.

Chocolat édulcoré

On trouve également sur le marché des chocolats de régime ou édulcorés, dans lesquels le saccharose est remplacé par des édulcorants naturels ou de synthèse :

  • Le fructose (le sucre naturellement présent dans les fruits) a un pouvoir sucrant plus important que le saccharose. Il est pourtant déconseillé chez les personnes diabétiques, en raison de sa tendance à élever le taux des graisses dans le sang.
  • Les polyols (édulcorants de synthèse) remplacent le saccharose et contiennent moins de calories. En revanche, à forte dose, ils ont un effet laxatif.
  • Les agents de masse permettent d’augmenter la masse du chocolat sans augmenter la valeur calorique ni la saveur sucrée.

Tous ces chocolats sans sucres ou allégés, s'ils permettent de réduire la quantité de sucres absorbée, sont souvent moins goûteux qu'un chocolat traditionnel.

Attention également aux additifs ajoutés dans de nombreux chocolats vendus en grande distribution. Certains de ces additifs augmentent la teneur en graisses du chocolat et sont donc à éviter pour les personnes diabétiques.