Complications dentaires en cas de diabète

Sommaire

Les diabètes sucrés, en particulier le diabète de type 1 et le diabète de type 2, peuvent être à l'origine de complications très diverses à court, moyen et long terme.

Les plus décrites sont certainement les complications cardiovasculaires, visuelles, neurologiques et rénales. Mais certaines sont beaucoup moins connues, notamment les complications dentaires.

Complications dentaires les plus courantes chez les diabétiques

La présence de quantités importantes de glucose dans le sang peut avoir des conséquences sur la santé bucco-dentaire, en provoquant différents problèmes. De plus, chez les diabétiques, certaines affections dentaires en théorie bénignes peuvent devenir plus complexes à traiter ou avoir des conséquences plus importantes. 

Chez les personnes atteintes de diabète, trois affections bucco-dentaires peuvent être plus fréquentes, ou plus graves : la gingivite, la carie et la parodontite.

La gingivite

La gingivite correspond à une inflammation des gencives, en lien avec un dépôt anormal de bactéries au niveau du collet de la dent. En cas de diabète, les bactéries peuvent s'installer plus facilement à ce niveau et proliférer.

L'inflammation qui en résulte provoque des saignements notamment au moment du brossage, des rougeurs des gencives, voire un gonflement. Si la gingivite n'est pas détectée et traitée correctement, elle peut, avec le temps, se propager vers le parodonte (tissus autour de la dent), pour créer une parodontite ou maladie parodontale.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Les caries dentaires

Lors des hyperglycémies, non seulement le sang, mais aussi tous les liquides corporels renferment une quantité plus importante de glucose. La présence de glucose dans la salive entraîne alors une modification de la composition de la plaque dentaire, ce qui favorise le développement de micro-organismes.

Parmi ces micro-organismes se trouvent les bactéries responsables des caries. Les caries sont à l'origine d'une destruction de l'émail des dents à partir de la plaque dentaire. 

Lire l'article Ooreka

La maladie parodontale ou parodontite

Les hyperglycémies répétées chez le diabétique entraînent également un assèchement de la bouche et une moindre production de salive qui, en temps normal, est chargée d'éliminer le tartre.

L'installation durable du tartre conduit parfois à une inflammation et à une destruction des soutiens de la dent, à la fois des muqueuses (les gencives) et des parties osseuses. C'est la parodontite ou maladie parodontale

À la longue, les dents bougent, se déchaussent et risquent de tomber, si rien n'est fait pour y remédier.

Prévention et santé bucco-dentaire : la meilleure des protections

Face au risque de développer des affections bucco-dentaires, le sujet diabétique doit prendre particulièrement soin de ses dents et de sa bouche. La prévention est le meilleur moyen de se prémunir des complications dentaires du diabète. 

Lire l'article Ooreka

Une hygiène buccale parfaite

Une bonne hygiène bucco-dentaire est importante pour tous, mais elle devient capitale chez les personnes atteintes de diabète. Pour une bonne santé bucco-dentaire, il est conseillé de respecter les recommandations suivantes :

  • se brosser les dents 2 à 3 fois par jour avec un dentifrice au fluor ; l'idéal est de se brosser les dents seulement une demi-heure après les repas afin de laisser la salive agir ou, à défaut, bien rincer la bouche avant de se laver les dents pour éliminer l'acidité des aliments ;
  • se brosser les dents doucement pour ne pas abîmer les collets des dents et les gencives ;
  • utiliser une brosse à dents adaptée à la sensibilité des dents et des gencives ; il est préférable de limiter l'utilisation des brosses dures pour privilégier les brosses souples. Il est aussi possible d'opter pour une brosse à dents électrique, qui permet un brossage efficace, tout en douceur ;
  • utiliser du fil dentaire, ou des brossettes interdentaires adaptées, après chaque brossage pour éliminer les résidus éventuels.

Parallèlement, il est nécessaire de limiter ou de supprimer les autres facteurs de risque de complications dentaires, comme :

  • le tabagisme, qui majore à la fois les complications du diabète et les maladies gingivales ;
  • la consommation d'alcool, qui elle aussi, peut aggraver les complications du diabète et dégrader l'état de santé de la bouche et des dents. 

Un suivi régulier chez le dentiste

Les chiffres de la Fédération Française des Diabétiques parlent d'eux-mêmes : seulement la moitié des diabétiques savent qu'il est important de consulter régulièrement un dentiste, alors que la moitié des sujets diabétiques présentent une maladie parodontale. Si l'hygiène buccale est indispensable pour limiter les risques de complications dentaires, un suivi spécialisé est tout aussi nécessaire pour détecter et traiter toute affection éventuelle. 

Afin de prévenir les risques dentaires liés au diabète, il est important de respecter les règles suivantes :

  • programmer des visites régulières chez un dentiste : 2 à 3 fois par an en moyenne et selon l'avis du dentiste ;
  • parler du diabète et de son évolution à son dentiste : il saura vous conseiller les bonnes pratiques pour éviter tout risque d'infection et/ou de complication. 

Un suivi régulier chez le dentiste ne dispense pas d'observer régulièrement et attentivement sa bouche et ses dents. Si certains signes anormaux apparaissent (rougeurs, gonflement, dents qui bougent, douleurs, saignements, etc.), il faut le signaler au plus vite à son dentiste.