Hémoglobine glyquée (HbA1c) et diabète

Sommaire

Les premiers travaux montrant un lien entre l'augmentation de l'hémoglobine glyquée et le diabète sucré ont été publiés dans les années 1970. Aujourd'hui, le dosage de l'hémoglobine glyquée est un examen de routine, inclus dans la surveillance médicale régulière de tous les patients diabétiques.

Ce paramètre est le reflet de la glycémie au cours des trois derniers mois, ce qui permet d'évaluer l'équilibre du diabète sur cette période.

L'hémoglobine glyquée : qu'est-ce que c'est ?

Définition de l'hémoglobine glyquée

L'hémoglobine est une protéine contenue dans les globules rouges. Elle assure, dans un sens, le transport de l'oxygène des poumons vers l'ensemble des cellules de l'organisme, et, dans l'autre sens, le transport du dioxyde de carbone (CO2) des cellules de l'organisme vers les poumons.

L'hémoglobine glyquée correspond à une hémoglobine sur laquelle s'est fixée une molécule de glucose (selon un processus de glycation). Cette molécule de glucose reste liée à l'hémoglobine pendant toute la durée de vie du globule rouge, soit environ trois mois en temps normal.

Le taux de glycation de l'hémoglobine dépend directement de la glycémie. Plus elle est élevée, plus il y a d'hémoglobine glyquée. 

Le terme « hémoglobine glyquée » est communément abrégé sous l'appellation HbA1c.

Hémoglobine glyquée : les différents standards

À la fin des années 1980, l'étude américaine DCCT a mis en évidence le lien entre l'HbA1c et les complications possibles du diabète :

  • De cette étude a été établi le standard DCCT (avec les méthodes de laboratoire disponibles à cette époque) qui exprime l'HbA1c en pourcentage de l'hémoglobine totale.
  • On parle également de la méthode standardisée NGSP qui compare directement le résultat NGSP (corrélation entre 30 méthodes disponibles) et le standard DCCT.

Enfin, dans les années 1990, est apparu le standard IFCC qui est aujourd'hui la référence officielle internationale et s'appuie sur des techniques plus performantes pour la standardisation de la mesure de l'HbA1c.

Normes et objectifs de l'hémoglobine glyquée

Le taux d'hémoglobine glyquée chez une personne non-diabétique est compris entre 4 et 6 %. Pour une personne diabétique donnée, les objectifs glycémiques (glycémie à jeun, glycémie post-prandiale et hémoglobine glyquée) sont individualisés, fixés avec le médecin et réévalués avec le temps en fonction des traitements et de l'évolution du diabète.

Cependant, en France, la HAS (Haute Autorité de Santé) a donné quelques recommandations générales pour les personnes diabétiques :

  • Pour un diabète de type 2 nouvellement diagnostiqué : l'hémoglobine glyquée doit être inférieure à 6,5 %.
  • Pour un diabète de type 2 traité par des médicaments antidiabétiques oraux : elle doit être inférieure à 6,5 %, ou à 7 % selon le traitement.
  • Pour un diabète de type 2 traité par insuline : elle doit être inférieure à 7 %.
  • Pour un diabète de type 2 d'un sujet très âgé : elle doit être inférieure à 8 %, pour minimiser les risques d'hypoglycémie et donc de chutes.
  • Pour un diabète de type 2 d'un sujet âgé atteint d'autres pathologies que le diabète : elle doit être inférieure à 9 %.
  • Pour un diabète de type 2 avec des antécédents cardio-vasculaires : elle doit être inférieure à 8 %.
  • Pour un diabète de type 1 : l'hémoglobine glyquée doit être comprise entre 7 et 7,5 %.

Ces chiffres, qui ne sont que des indications, varient en fonction de l'âge, du type de diabète, du traitement et des complications et pathologies éventuelles. On considère qu'un diabète est :

  • bien équilibré sur les trois derniers mois quand l'HbA1c est inférieure à 6,5 % ;
  • le diabète est moyennement équilibré si l'HbA1c est compris entre 6,5 % et 7,5 % ;
  • il est mal équilibré si l'HbA1c est au-delà de 8 %

Correspondance avec la glycémie

La HAS a également établi une correspondance entre la glycémie et l'hémoglobine glyquée (HbA1c) :

HbA1c Glycémie moyenne sur les 3 derniers mois
6 % 1,2 g/l
7 % 1,5 g/l
8 % 1,8 g/l
9 % 2,10 g/l
10 % 2,40 g/l

La place de l'hémoglobine glyquée dans le contrôle du diabète

Intérêt de l'hémoglobine glyquée

Le dosage de l'HbA1c renseigne sur l'évolution de la glycémie dans les 3 mois précédents, tandis que la glycémie ne donne qu'un reflet ponctuel de l'équilibre du diabète. On peut ainsi suivre l'évolution du diabète et donc l'efficacité du traitement. Ce dosage est essentiel pour limiter les risques de complications liées au diabète.

Ainsi, la mesure de l'hémoglobine glyquée est l'indicateur-clé de l'équilibre du diabète puisque, à l'inverse de la glycémie, elle ne varie pas en fonction de l'alimentation, de l'activité physique ou de la prise de médicaments. À partir de cette mesure, le médecin peut adapter le traitement.

Un diabète mal équilibré peut entraîner de nombreuses et graves complications, parmi lesquelles :

Limites de la mesure de l'HbA1c

Malheureusement, comme toute mesure, celle de l'HbA1c a aussi ses limites. Celles-ci pouvant, au mieux, fausser les résultats, au pire, en empêcher la mesure.

Ainsi, tout ce qui réduit la durée de vie des globules rouges entraîne une baisse de l'hémoglobine, et ce, quelle que soit la méthode de dosage utilisée :

  • Les anémies, les saignements, les mutations de l'hémoglobine peuvent donner des résultats faussement bas ou élevés.
  • Certaines pathologies telles que les thalassémies sévères rendent impossible l'utilisation de l'HbA1c.

Il existe également une marge d'erreur intrinsèque à chaque individu, de plus ou moins 10 %, qui serait d'origine génétique. Il faut aussi savoir que le taux d'hémoglobine glyquée baisse naturellement de 1 à 1,5 % en début de grossesse. Enfin, en fonction des techniques de dosage, il existe également une variabilité analytique.

En résumé, le dosage de l'hémoglobine glyquée est le moyen le plus simple et le plus fiable pour contrôler le diabète, suivre les mesures hygiéno-diététiques préconisées au patient, évaluer l'efficacité des traitements prescrits et les risques de complications de la maladie.

L'hémoglobine glyquée est donc un examen incontournable dans le suivi de tout patient diabétique.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider