Sommaire

Le dextro (ou hémoglucotest ou encore glycémie capillaire) est une technique de mesure simple et rapide de la glycémie (taux de glucose dans le sang). Il est réalisé avec un petit appareil, le lecteur de glycémie, qui peut être utilisé par le personnel médical, par le patient lui-même ou encore par l'un de ses proches.

Les sujets diabétiques traités par insuline (tous les sujets diabétiques de type 1, certains sujets diabétiques de type 2 et certaines femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel) ont besoin quotidiennement de cet appareil pour surveiller, plusieurs fois par jour, les variations de leur glycémie et ainsi ajuster la dose nécessaire d'insuline à injecter (autosurveillance glycémique).

Les patients diabétiques, non traités par l'insuline, peuvent utiliser un lecteur de glycémie de manière ponctuelle, par exemple suite à un changement de traitement ou de régime alimentaire. 

Dextro ou glycémie capillaire : matériel utilisé

À l'origine, le dextro était réalisé avec une goutte de sang déposée sur une plage colorée réactive d'une simple bandelette appelée dextrostix. La variation de couleur de cette plage indiquait la présence plus ou moins importante de sucre dans le sang.

Depuis 1978, des appareils électroniques appelés glucomètres, ou lecteurs de glycémie, permettent une mesure plus précise de la glycémie capillaire. 

On trouve aujourd'hui une large gamme de ces appareils, distribués en kits, comprenant :

  • un stylo autopiqueur ;
  • des lancettes (fines aiguilles) à usage unique à adapter à l'autopiqueur ;
  • un lecteur de glycémie ;
  • des bandelettes réactives ou des électrodes à usage unique spécifiques au lecteur ;
  • une notice explicative pour la réalisation du dextro et un manuel de fonctionnement de l'appareil ;
  • une trousse de rangement.

Ces kits sont vendus en pharmacie. Sur prescription médicale, l'assurance maladie les rembourse à 100 % pour les personnes diabétiques, dans la limite de 1 par an pour un adulte et de 2 par an pour un enfant.

Les recharges de lancettes et de bandelettes, le stylo autopiqueur ou le lecteur de glycémie achetés séparément, peuvent aussi être remboursés, avec certaines limites, quand ils sont prescrits par un médecin à un sujet diabétique.

Ce matériel médical peut également être vendu sans ordonnance. Le prix du kit complet est en moyenne de 70 à 90 €. Les recharges de bandelettes et de lancettes ont des prix variables en fonction des appareils.

Le dextro ou la glycémie capillaire en pratique

Le test dextro consiste à prélever une goutte de sang, habituellement au bout d'un doigt, et à la transférer sur une bandelette introduite dans le lecteur qui affiche la glycémie.

Quelques recommandations sur le déroulement du prélèvement :

  • Le prélèvement de sang doit être effectué sur une peau propre et sèche. Il est important de n'employer aucun produit (antiseptique, crème, solution hydro-alcoolique...) qui pourrait fausser le résultat. Inutile de désinfecter la peau avant la piqûre. 
  • Le stylo autopiqueur, muni d'une lancette à usage unique, possède un mécanisme automatique qui permet, en appuyant sur un bouton, de piquer l'extrémité d'une phalange d'un doigt pour obtenir une goutte de sang.
  • En respectant les indications de la notice, la goutte de sang est mise en contact avec la tête de lecture d'une bandelette insérée dans le glucomètre.
  • Le résultat s'affiche sur un écran numérique au bout de quelques secondes. Le taux de glucose peut être exprimé en milligrammes par décilitre, en grammes par litre ou en millimoles par litre (il est possible de paramétrer l'appareil pour choisir l'unité de mesure).  
  • Le patient diabétique doit inscrire le résultat, l'heure et la date du dextro dans un carnet spécial diabétique pour assurer le suivi médical de sa maladie. Les glucomètres les plus récents permettent d'enregistrer et de suivre les données glycémiques de l'utilisateur sur un ordinateur ou un téléphone portable. Certains appareils indiquent si la glycémie obtenue est supérieure aux objectifs glycémiques fixés par le médecin. 
  • Les lancettes et les bandelettes usagées ne doivent pas être jetées dans une poubelle. Elles sont collectées (comme les aiguilles à insuline) dans de petits containers jaunes (containers DASRI), délivrés gratuitement dans les pharmacies, destinés à recueillir le matériel de soins. 

Dextro ou glycémie capillaire : interprétation des résultats 

Le résultat d'un dextro dépend du moment de la journée où le test a été réalisé :

  • une glycémie est considérée comme normale si elle est entre 0,70 g/l (3,9 mmol/l) et 1,10 g/l (6,1 mmol/l) à jeun ; ou inférieure à 1,40 g/l (7,8 mmol/l) 1 h 30 après un repas ;
  • une glycémie inférieure à 0,60 g/l (3,3 mmol/l) indique une hypoglycémie ;
  • une glycémie à jeun supérieure à 1,10 g/l (6,1 mmol/l) indique une hyperglycémie.

Pour une femme enceinte, la glycémie à jeun doit être inférieure à 0,9 g/l (5 mmol/l) et ne doit pas dépasser 1,2 g/l (6,7 mmol/l) après un repas.

En absence de symptômes, deux mesures de glycémie à jeun supérieures ou égales à 1,26 g/l (7 mmol/l) suffisent à diagnostiquer un diabète.

Pour chaque patient diabétique, le médecin peut fixer des objectifs glycémiques à ne pas dépasser en fonction des différents moments de la journée. Le patient est également éduqué sur les doses d'insuline à injecter, en fonction des résultats du dextro.