Coma diabétique

Écrit par les experts Ooreka

 

Il existe plusieurs types de coma diabétique :

  • le coma hypoglycémique, aggravation d'un malaise hypoglycémique ;
  • le coma hyperglycémique, dans lequel on distingue principalement :
    • le coma acido-cétosique ;
    • le coma hyperosmolaire.

Coma diabétique acido-cétosique : dû au manque d'insuline

Le coma diabétique acido-cétosique découle d'un manque sévère en insuline. Il révèle parfois un diabète de type 1 ou, le plus souvent, se produit en cas d'erreur de traitement : oubli, sous-dosage important. On l'observe aussi à l'occasion d'une maladie annexe, d'un accident, d'une opération chirurgicale ou d'un stress aigu.

Mécanismes et symptômes du coma diabétique acido-cétosique

Il doit son nom au fait que l'hyperglycémie, qui peut atteindre 7 à 10 g / l, s'accompagne dune perturbation du métabolisme des graisses qui rend le sang plus acide et libère des corps cétoniques responsables d'une odeur d'acétone ou de pomme dans l'haleine. Les signes annonciateurs sont :

  • une émission abondante d'urine ;
  • une soif intense ;
  • des nausées ;
  • une fatigue intense ;
  • l'odeur caractéristique de l'haleine.

Traitement du coma diabétique acido-cétosique

L'injection d'insuline rapide, selon les doses conseillées par le médecin, peut corriger l'hyperglycémie. Il est indispensable d'appeler les secours médicalisés par le 15. Sans cela, en quelques courtes heures, le diabétique s'enfonce dans un coma de plus en plus profond ; le pouls est rapide, la respiration est lente et bruyante. Le traitement nécessite une perfusion et de l'insuline : il ne peut être réalisé qu'à l'hôpital dès que le coma est installé.

Coma hyperosmolaire : dû à une déshydratation

Le coma diabétique hyperosmolaire découle d'une déshydratation consécutive à l'émission d'urine abondante, elle-même liée à une hyperglycémie importante. Il est plus fréquent chez le diabétique âgé, quel que soit son type de diabète 1 ou 2, mais il peut survenir à tout âge en cas de boissons insuffisantes. La prévention repose sur une hydratation suffisante, surtout chez la personne âgée.

Les signes annonciateurs sont :

  • la perte abondante d'urine ;
  • la soif intense ;
  • la langue sèche ;
  • des troubles du comportement ;
  • puis le diabétique perd progressivement conscience.

Il faut appeler les secours médicalisés pour traiter ce coma à l'hôpital.

Coma acido-lactique : complication aigüe rare

Ce type de coma diabétique, du à l'accumulation d'acide lactique dans le sang, a pratiquement disparu depuis le retrait il y a près de 40 ans de la phenformine, un ancien médicament antidiabétique oral da la catégorie des biguanides. Les cas exceptionnels encore observés sont dus :

  • au non-respect par le médecin des contre-indications de la metformine, notamment l'insuffisance rénale ;
  • en cas de jeûne prolongé ;
  • en cas de consommation excessive d'alcool.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !