Complications infectieuses du diabète

Sommaire

Le diabète sucré, qu'il s'agisse du diabète de type 1, de type 2 ou du diabète gestationnel, peut exposer à des risques infectieux. Les complications infectieuses chez les personnes atteintes de diabète sont fréquentes et peuvent être graves. Elles nécessitent une vigilance accrue et constante. 

Le diabète peut augmenter le risque de contracter certaines infections, tandis que d'autres infections peuvent déstabiliser la maladie diabétique. Enfin, des infections peuvent aggraver certaines complications du diabète, comme le pied diabétique

Diabète : un risque d'infections récurrentes

La peau, les poumons et l'appareil urinaire particulièrement sensibles

Des épisodes fréquents et/ou répétés d'hyperglycémie, chez une personne dont le diabète n'est pas parfaitement équilibré, peuvent favoriser le développement de certaines infections. Ces dernières sont le plus souvent :

  • des infections broncho-pulmonaires, comme des bronchites ou des pneumonies ;
  • des infections urinaires qui peuvent être liées à la présence de glucose dans les urines (glycosurie) ;
  • des infections de la peau et des tissus mous. 

Ce risque majoré de développer des infections récurrentes en cas de mauvais contrôle du diabète n'est pas le seul lien entre les infections et le diabète.

En effet, inversement, la survenue d'une infection peut déséquilibrer le diabète. Si un diabète habituellement bien contrôlé est brutalement perturbé, il est important de consulter un médecin. Certaines infections peuvent passer inaperçues pendant un certain temps, avant de déclencher les premiers symptômes. 

Tous les types d'infection sont concernés

Le diabète augmente tous les types d'infections avec le risque de le déséquilibrer.

  • Les infections bactériennes peuvent être plus graves, plus intenses et plus longues chez les diabétiques que chez les personnes en bonne santé. Elles sont également plus fréquentes.
  • Les infections virales, en particulier la grippe saisonnière et les infections virales respiratoires (et notamment l’infection à SARS-CoV-2 : COVID-19), qui peuvent être plus sévères chez les personnes diabétiques et entraîner de graves complications. La vaccination constitue la meilleure des préventions.
  • Les infections fongiques, causées par des champignons microscopiques. Le cas le plus connu est la mycose fongique, qui se développe sur les pieds des sujets diabétiques et qui peut provoquer une complication grave du pied diabétique

Prévention des infections chez les diabétiques

Pour prévenir le risque infectieux et ses conséquences, les personnes diabétiques doivent à la fois contrôler quotidiennement leur diabète, mais aussi prendre le plus grand soin de leur état de santé général.

Lire l'article Ooreka

La vaccination, la meilleure des préventions

Outre les vaccins obligatoires ou recommandés chez tous les enfants et jeunes adultes, certaines vaccinations sont fortement recommandées chez les diabétiques. Ces derniers bénéficient chaque année d'une prise en charge totale par l'Assurance maladie de la vaccination contre la grippe saisonnière. Cette dernière est d'autant plus importante que la grippe saisonnière peut s'avérer très grave chez un sujet diabétique, même jeune. 

L'hygiène, le rempart contre les infections respiratoires et cutanées

L'hygiène corporelle du sujet diabétique doit être rigoureuse pour limiter le risque d'infection cutanée ou de mycose notamment au niveau :

  • des pieds ;
  • des ongles ;
  • du cuir chevelu ;
  • des plis cutanés.

Les règles d'hygiène de base, valables pour tous, mais surtout pour les diabétiques, sont à respecter pour prévenir les infections :

  • un lavage quotidien au savon (pas de gel douche, qui décape trop l'épiderme), suivi d'un séchage soigneux, notamment entre les orteils et au niveau des plis de la peau ;
  • le port de sous-vêtements en coton, les fibres synthétiques favorisant la macération, source d'infection ; 
  • un lavage régulier des mains, avec du savon à domicile ou avec une solution hydroalcoolique en dehors de la maison ;
  • limiter la fréquentation des lieux publics (magasins, transports en commun, etc.) pendant les épidémies saisonnières. 

La santé bucco-dentaire contre les infections buccales

Les caries, plus fréquentes chez les diabétiques, peuvent constituer une porte d'entrée pour les bactéries et donc un risque d'infection sévère. La santé bucco-dentaire est donc essentielle pour limiter ce risque et repose sur les principales mesures suivantes :

  • le brossage quotidien des dents : un brossage matin et soir de 2 minutes avec une brosse électrique, de 3 minutes avec une brosse manuelle, et l'utilisation d'un fil dentaire ou d'une brossette interdentaire une fois par jour ;
  • une consultation annuelle chez le dentiste est indispensable, plus un contrôle au moindre doute sur l'état d'une dent ou de la gencive.
Lire l'article Ooreka

Traitement des infections en cas de diabète

Toute infection, même en apparence banale, chez une personne atteinte de diabète doit faire l'objet d'une attention particulière, pour deux raisons principales : 

  • elle peut rapidement s'aggraver plus rapidement que chez une personne en bonne santé ;
  • elle peut déséquilibrer le diabète. 

Il est donc conseillé de consulter son médecin traitant, même pour une rhino-pharyngite d'allure banale dans un double but :

  • instaurer le meilleur traitement le plus vite possible, pour raccourcir la durée de l'infection et prévenir une complication ;
  • ajuster la surveillance et le traitement du diabète en fonction de la situation : fièvre, vomissement, perte d'appétit par exemple.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider