Les conséquences et complications infectieuses du diabète

Écrit par les experts Ooreka

 

Les complications infectieuses chez les personnes atteintes de diabète sont fréquentes et peuvent être graves.

Le contrôle de la glycémie et une alimentation équilibrée ne sont pas les seuls soins du patient atteint de diabète. Les risques élevés d'infections dues au diabète, de complications et de déstabilisation du diabète en cas de maladie occasionnelle imposent quelques précautions.

Diabète : des infections récurrentes

Il s'agit principalement d'infections broncho-pulmonaires, urinaires et cutanées. Ces infections peuvent être favorisées par un mauvais équilibre du diabète (hyperglycémie chronique).

Cependant, les infections sont aussi source de déséquilibre du diabète. Ainsi, devant la perturbation d'un diabète habituellement bien équilibré, il faut rechercher une infection.

Infections dues aux bactéries

Les infections bactériennes sont fréquentes, il est important de les traiter rapidement, de façon intense et prolongée car elles sont souvent sévères et peuvent entraîner une décompensation du diabète.

Infections dues aux virus

Les virus les plus banals, la grippe, les viroses respiratoires peuvent être sévères lorsqu'on est atteint de diabète. C'est pourquoi il est important de se faire vacciner lorsqu'on est diabétique.

Infections diabète : vaccins et maladies

Les diabétiques doivent prendre grand soin de leur santé.

Vaccin anti-grippal pour les diabétiques

Outre les vaccins obligatoires ou recommandés chez tous les enfants et jeunes adultes, le diabétique 1 bénéficie chaque année d'un vaccin anti-grippal gratuit. Cette précaution est fortement conseillée car la grippe peut être très sévère chez le diabétique même jeune.

Soins en cas de maladie infectieuse chez le diabétique

Toute maladie infectieuse peut déséquilibrer un diabète. Il est donc conseillé de consulter le médecin traitant, même pour une rhino-pharyngite d'allure banale dans un double but :

  • instaurer le meilleur traitement le plus vite possible, au moins pour raccourcir la durée de l'infection ;
  • ajuster la surveillance et le traitement du diabète en fonction de la situation : fièvre, perte d'appétit par exemple.

Éviter les infections du diabète : les soins, l'hygiène

L'hygiène corporelle du diabétique doit être rigoureuse pour limiter le risque d'infection cutanée ou de mycose notamment au niveau :

  • des pieds ;
  • des ongles ;
  • du cuir chevelu ;
  • des plis cutanés.

Diabète : soins d'hygiène corporelle

Quelques règles de base sont à respecter pour prévenir les infections :

  • le lavage quotidien au savon (pas de gel douche qui décape trop l'épiderme) est suivi d'un séchage soigneux, notamment entre les orteils ;
  • chez les jeunes filles et jeunes femmes, l'hygiène intime se limite à une douche vaginale hebdomadaire sans produit qui altérerait la flore naturelle ;
  • il est conseillé de ne porter que des sous-vêtements en coton, les fibres synthétiques favorisant la macération source d'infection.

Le moindre signe inhabituel doit être montré au médecin traitant avant tout traitement, en évitant d'utiliser un produit vendu sans ordonnance.

Soins d'hygiène dentaire

Les caries dentaires sont la porte d'entrée de nombreuses infections :

  • le brossage quotidien des dents répond aux recommandations en vigueur : brossage matin et soir de deux minutes avec une brosse électrique, de trois minutes avec une brosse manuelle, utilisation d'un fil ou du jet dentaire une fois par jour ;
  • une consultation annuelle chez le dentiste est indispensable, plus un contrôle au moindre doute sur l'état d'une dent.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !