Les complications rénales du diabète

Écrit par les experts Ooreka

 

Le diabète rénal, ou néphropathie diabétique, est l'altération progressive de la fonction de filtration et d'épuration des reins puis de leurs tissus. Elle est due aux effets de l'hyperglycémie prolongée, au moins 10 à 15 ans, sur les capillaires sanguins formant les glomérules du rein.

Fréquence du diabète rénal

La néphropathie diabétique est une complication chronique fréquente du diabète. Au moment de leur fin de vie, elle touche 25 à 30 % des diabétiques 1 et 5 % des diabétiques 2.

En France, 13 % des dialyses rénales sont effectuées chez des diabétiques, une proportion qui monte à 30 % sur l'île de la Réunion, aux USA et en Scandinavie.

Évolution et symptômes de la néphropathie diabétique

Le diabète rénal évolue des années sans symptômes perceptibles. Il évolue en plusieurs phases :

  • un stade purement fonctionnel, marqué par un défaut de filtration dans le rein dont témoigne la présence d'albumine dans les urines ;
  • un stade de lésions tissulaires, visibles seulement au microscope, sans signe clinique ;
  • un stade de lésions tissulaires plus importantes pendant lequel apparaît une hypertension artérielle sous l'effet d'hormones rénales (angiotensine) ;
  • un stade patent avec albuminurie et hypertension artérielle, accompagné d'accumulation de déchets (urée, créatinine) dans le sang ; des œdèmes des membres inférieurs et une anémie sont possibles ;
  • un stade d'insuffisance rénale majeure.

Dépistage et diagnostic du diabète rénal

Le dépistage et le diagnostic de la néphropathie diabétique reposent sur :

  • la mesure de la pression artérielle à chaque consultation médicale ;
  • la recherche de microalbumine dans les urines, au moins une fois par an tant qu'elle est négative, puis tous les 3 ou 4 mois quand elle est positive.

Le bilan et la surveillance sont alors confiés à un néphrologue.

Traitement de la néphropathie diabétique

Avant l'insuffisance rénale, le traitement de la néphropathie associe :

  • un équilibre aussi strict que possible du diabète avec contrôle étroit de la glycémie ;
  • un régime strict, légèrement appauvri en protéines (40 à 50 g par jour) pour limiter la fabrication de déchets ;
  • un traitement de l'hypertension artérielle par un médicament IEC (inhibiteur de l'enzyme de conversion), le plus protecteur des reins.

Au stade d'insuffisance rénale, le traitement est complété par la mise sous dialyse pour épurer artificiellement le sang des déchets qu'il contient. La dialyse est un traitement très contraignant avec 2 ou 3 séances de plusieurs heures par semaine. Un diabétique dialysé ne peut partir loin de chez lui sans s'assurer qu'il pourra pratiquer ses séances sur son nouveau lieu de résidence.

À noter : les inhibiteurs de SGLT2 (inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2) sont également des agents hypoglycémiants très intéressants. L'empaglifozine, notamment, limite les apparitions de néphropathies chez les diabétiques et elle réduit de 44 % l'augmentation des taux sériques de créatinine.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !