Diabète gestationnel

Écrit par les experts Ooreka

Le diabète gestationnel est un diabète qui apparaît au cours de la grossesse chez une personne qui ne présentait pas d'antécédent de diabète ni de trouble de la glycémie. Il débute généralement à partir du sixième mois de la grossesse et concerne un peu plus de 7 % des femmes enceintes.

 

 

Définition du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est une intolérance au glucose apparaissant ou découverte à l'occasion d'une grossesse et responsable d'une hyperglycémie de sévérité variable. En pratique, trois situations doivent être différenciées par le médecin :

  • un rare diabète de type 1 de révélation tardive et qui persistera tout au long de la vie ;
  • un diabète de type 2 (15 % des cas) ignoré et révélé ou aggravé par la grossesse, qui pourra régresser partiellement après l'accouchement mais réapparaîtra ultérieurement ; c'est souvent le cas lorsque la glycémie à jeun est supérieure à 1,26 g/l ;
  • un authentique diabète gestationnel, qui disparaîtra quelques semaines après l'accouchement mais risque de récidiver en cas de nouvelle grossesse et annonce parfois un possible futur diabète de type 2.

Remarque : au total, le diabète gestationnel touche 3 à 5 % des femmes enceintes en France et jusqu'à 10 % dans certains pays (USA) ou certaines communautés ethniques.

Causes du diabète gestationnel

Le mécanisme intime du diabète gestationnel est encore mal connu, mais une majorité de médecins pensent que les hormones sécrétées par le placenta gênent l'action de l'insuline chez la femme enceinte, sans savoir exactement comment. Ce besoin supplémentaire en insuline conduit à une hyperglycémie à jeun ou, le plus souvent, après les repas.

Principaux facteurs de risque du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est favorisé par deux facteurs majeurs :

  • l'âge de la femme : le risque passe de 1 à 8 % entre 25 et 40 ans, avec une accélération sensible à partir de 35 ans ;
  • le surpoids : plus l'indice de masse corporelle (IMC) est élevé, au-dessus de 25, plus le diabète gestationnel menace.

Autres causes éventuelles du diabète gestationnel

D'autres facteurs de risque ont été identifiés :

  • l'origine ethnique : Moyen-Orient, Maghreb, Inde, Caraïbes ;
  • des antécédents familiaux de diabète de type 2 ;
  • des antécédents d'hyperglycémie au cours d'une grossesse précédente ;
  • le poids de naissance d'un enfant précédent supérieur à 4 kg ;
  • un antécédent de toxémie gravidique ;
  • un petit poids de naissance de la femme enceinte.

Idées fausses sur les origines d'un diabète gestationnel

Contrairement à certaines idées reçues, ne sont pas considérés comme facteurs de risque :

  • une prise de poids importante pendant la grossesse ;
  • l'attente de jumeaux ;
  • de nombreuses grossesses antérieures ;
  • un faible niveau socio-économique.

Risques et complications du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel comporte certains risques pour la mère et pour l'enfant. Aussi, certains facteurs de risque tels que le surpoids, l'obésité, un âge supérieur à 35 ans, des antécédents familiaux de diabète ou de diabète gestationnel devraient être pris en compte pour dépister le diabète au cours de la grossesse. Par ailleurs, les risques de complications périnatales augmentent si le diabète gestationnel est grave et s'il nécessite une insulinothérapie. Une surveillance assidue est nécessaire après un diagnostic de diabète gestationnel.

Diabète gestationnel : les risques pour la mère

Les principaux risques sont les complications aiguës :

  • le coma diabétique ;
  • une toxémie gravidique en fin de grossesse (chez 2 % des patientes contre 1 % chez les femmes non diabétiques), précédée par une prise de poids excessive, des œdèmes, une hypertension artérielle (la toxémie gravidique, aussi appelée hypertension artérielle gravidique, se définit par une hausse de la tension artérielle et du taux de protéine dans les urines ; on parle aussi de pré-éclampsie) ;
  • l'apparition d'un diabète de type 2, 7 fois plus fréquent dans les 5 ans qui suivent la grossesse en cours ;
  • la nécessité d'accoucher par césarienne du fait du poids de l'enfant (28 % chez les femmes diabétiques contre 30 % chez les autres) ;
  • un risque d'accouchement prématuré (8 % contre 6 % chez les femmes sans diabète) ;
  • un doublement des maladies cardio-vasculaires à moyen terme ;
  • la récidive à l'occasion d'une grossesse ultérieure, dans plus de la moitié des cas.

Diabète gestationnel : les risques pour l'enfant

Les principaux risques sont du diabète gestationnel pour l'enfant sont :

  • un poids de naissance supérieur à 4 kg (macrosomie) compliquant l'accouchement dans 15,4 % des cas (contre 9,2 % chez les femmes sans diabète) ;
  • une détresse respiratoire à la naissance (3,3 % contre 2,7 %) ;
  • une hypoglycémie à la naissance et dans les premières heures ;
  • 1,2 fois plus de risques de malformations cardiaques à la naissance (0,76 % contre 0,62 %) ;
  • un plus grand risque de diabète de type 2 à l'âge adulte.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !