Dépistage du diabète gestationnel

Écrit par les experts Ooreka

Le diagnostic précoce et le dépistage du diabète gestationnel sont essentiels pour limiter les risques tant pour la mère que pour l'enfant. Le dépistage systématique du diabète gestationnel chez toutes les femmes enceintes n'est plus recommandé par les autorités sanitaires au profit d'un dépistage ciblé sur les femmes qui présentent au moins un des facteurs de risque suivants : surpoids, obésité, être âgé de plus de 35 ans, avoir des antécédents familiaux de diabète ou des antécédents obstétricaux de diabète gestationnel.

 

 

Dépistage du diabète gestationnel : non systématique

Les symptômes du diabète gestationnel sont généralement inexistants, d'où l'importance de le dépister. Ce dépistage du diabète est réalisé entre la 24e et la 28e semaine d'aménorrhée :

  • par le dosage au laboratoire de la glycémie à jeun chez toutes les femmes enceintes lors des bilans sanguins normaux de surveillance de la grossesse ;
  • par des tests spécifiques chez toutes les femmes enceintes qui présentent au moins un facteur de risque (âge, surpoids, antécédents).

Bon à savoir : à compter du 1er novembre 2017, le tarif d'une consultation pour diabète gestationnel peut s'élever à 46 € au titre de consultation complexe.

Dépistage du diabète gestationnel : le test O'Sullivan et l'HGPO

Deux tests existent pour dépister un diabète gestationnel :

  • Le test appelé O'Sullivan consiste à mesurer la glycémie 1 heure après la prise orale de 50 g de glucose ; encore très utilisé dans divers pays ce test n'est en principe plus pratiqué en France et directement remplacé par l'hyperglycémie provoquée par voie orale conformément aux dernières recommandations de la Haute Autorité de santé.
  • L'HGPO (hyperglycémie provoquée par voie orale) consiste à mesurer la glycémie 2 heures après l'absorption de 75 g de glucose :
    • la valeur normale est inférieure à 1,40 g/l ;
    • une mesure comprise entre 1,40 et 2 g/l traduit un diabète gestationnel ;
    • une mesure supérieure à 2 g/l montre le plus souvent un diabète de type 2 antérieur à la grossesse mais méconnu à ce jour.

Diagnostic de diabète gestationnel

Le diagnostic de diabète gestationnel est posé, même en absence de symptômes, par

  • un résultat positif de l'HGPO ;
  • une hémoglobine glyquée HbA1c supérieure à 6,5 % ;

Ces deux éléments suffisent à mettre en œuvre le traitement du diabète gestationnel qui se traduit par une prise en charge diabétologique et obstétricale du diabète de la grossesse.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !