Le diabète de type 2

Écrit par les experts Ooreka
 

Le diabète de type 2, autrefois appelé diabète non insulinodépendant (DNID), diabète gras ou diabète de la maturité est une maladie de la seconde partie de la vie. C'est une maladie longtemps silencieuse qui peut être révélée par un dépistage systématique ou par l'une de ses complications tardives. Les autorités sanitaires mondiales considèrent qu'il constitue l'épidémie silencieuse la plus inquiétante du siècle actuel.

Diabète de type 2 : l'essentiel

Le diabète de type 2 fait partie des trois principaux diabètes sucrés avec le diabète de type 1 et le diabète gestationnel. Le diabète de type 2 est dû à une diminution de la sécrétion de l'insuline et à une diminution de l'efficacité de l'insuline produite.

Diabète de type 2 : une maladie insidieuse

Le diabète de type 2 est une maladie qui évolue à bas bruit. La découverte du diabète de type 2 se fait la plupart du temps lors d'un dépistage (prise de sang ou analyse d'urine) ou lors d'un bilan pour des complications. En effet, les symptôme du diabète de type 2 sont souvent inexistants pendant très longtemps.

Évolution du diabète de type 2

Après le Diagnostic de diabète, la maladie évolue en trois longues phases :

  • prédiabète : intolérance au glucose ou résistance à l'insuline (taux de glycémie entre 1,10 et 1,26 g/L) ;
  • diabète avéré (taux supérieur ou égal à 1,26 g/L) ;
  • diabète évolué devenu insulino-nécessitant (ou insulino-requérant).

Traitement du diabète de type 2

À la différence du diabète de type 1, la carence en insuline n'est pas totale. Dans un premier temps et en l'absence d'événements particuliers (grossesse, insuffisance rénale, etc.) les personnes atteintes de diabète de type 2 n'ont pas besoin d'être traitées par insuline. Cependant, avec l'évolution de la maladie, la carence s'intensifie et il n'est pas rare de devoir recourir à l'insuline. De plus, le traitement du diabète de type 2 dépend de l'avancée de la maladie :

  • Le traitement du prédiabète repose sur le régime et l'activité physique pour perdre du poids en brûlant des graisses (l'intervention ne passe jamais par la prise de médicaments, car ils sont totalement inutiles à ce stade).
  • Le traitement du diabète avéré de type 2 y ajoute des antidiabétiques oraux.
  • Le traitement du diabète évolué y ajoute quelques unités d'insuline ultra-lente.

Surveillance du diabète de type 2

L'autosurveillance de la glycémie est souhaitable mais allégée. Vivre avec un diabète de type 2 n'est pas très contraignant en dehors de quelques sacrifices. Toutefois, médicalement, la surveillance du diabète de type 2 est identique à celle du diabète de type 1.

Les complications chroniques du diabète de type 2, à long terme, sont également les mêmes que celles du diabète de type 1 et concernent les yeux, les reins, les nerfs, les pieds, le cœur et les vaisseaux.

Qui est touché par le diabète de type 2 ?

Le diabète de type 2 touche plus de 3 millions de personnes en France mais on estime que 500 000 cas au moins sont encore ignorés. L'augmentation serait de plus de 5 % par an dans le monde avec 380 millions de cas en 2014 selon l'OMS.

Diabète de type 2 et surpoids

Le diabète de type 2 survient typiquement durant la deuxième moitié de la vie, après l'âge de 40 ans. Il concerne souvent les sujets en surpoids ou hypertendus, notamment en cas d'obésité à prédominance abdominale. Cependant du fait de l'obésité de plus en plus fréquente chez les jeunes, il n'est désormais pas rare d'observer des diabètes de type 2 chez des personnes plus jeunes, voire des adolescents. Les personnes sédentaires (qui pratiquent peu d'activités physiques) sont également les plus touchées.

Prédispositions au diabète de type 2

Certains antécédents prédisposent à l'apparition du diabète de type 2 :

  • un antécédent personnel de petit poids de naissance ;
  • pour les femmes, un antécédent de diabète gestationnel ou de bébés avec de gros poids à la naissance.

Par ailleurs, certaines populations seraient plus à risque de développer un diabète de type 2. Ainsi, les populations latino-américaines, asiatiques et d'origine africaine seraient plus fréquemment touchées. Les raisons ne sont pas connues mais il pourrait s'agir d'une association entre une prédisposition génétique et des habitudes de vie propices.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !