Glucose

Écrit par les experts Ooreka

 

Le glucose est un sucre simple omniprésent dans le métabolisme humain et animal. Il est le chef de file des glucides ou hydrates de carbone. Le taux de glucose dans le sang correspond à la « glycémie ». Un taux anormal peut entraîner une hypoglycémie ou une hyperglycémie et peut s'expliquer, entre autres, par un diabète.

Rôle du glucose

Le glucose joue un triple rôle : énergétique, plastique et affectif.

Rôle énergétique du glucose

Le glucose est souvent considéré comme le carburant essentiel de l'ensemble de l'organisme, ce qui n'est pas tout à fait vrai : c'est le carburant presque exclusif des neurones, donc du cerveau, et du muscle à l'effort intense. Tout manque de glucose sanguin perturbe le fonctionnement cérébral. Toutefois, la majeure partie de l'énergie permanente dont le corps a besoin est fournie par les acides gras.

Le métabolisme du glucose libère 4,1 kcal, soit 17 kilojoules (unité internationale d'énergie), par gramme. Une partie des calories libérées pour l'activité cellulaire ou le travail musculaire apparaît sous forme de chaleur, ce qui contribue au maintien de la température corporelle.

Rôle plastique du glucose

Le glucose entre dans la composition de molécules complexes qui participent à la structure des cellules ou des tissus : les glycoprotéines ou les mucopolysaccharides associant du glucose, des acides aminés et parfois des minéraux comme les phosphates ou le soufre.

Rôle affectif du glucose

Le glucose est, comme tous les sucres, une source de plaisir et de bien-être. Perceptible dès la naissance, l'attirance et la préférence pour le goût sucré persistent, chez la plupart des individus, tout au long de la vie par rapport aux saveurs salées, acides ou amères. Une confiserie, une pâtisserie ou un soda sucré ont longtemps un parfum de récompense ou de tendresse.

Les sources de glucose

Le corps subvient à ses besoins en glucose de deux manières :

  • soit le glucose est fourni par la digestion des aliments (source exogène) ;
  • soit il est fabriqué par le corps lui-même (source endogène).

Les sources alimentaires du glucose exogène

Les glucides alimentaires sont classés en trois catégories :

  • les sucres simples : le glucose, le galactose et le fructose ; ce sont les sucres les plus rapidement assimilés et utilisés par l'organisme ;
  • les sucres composés : le saccharose ou sucre de table (glucose + fructose), le lactose (glucose + galactose), le maltose (glucose + glucose) ;
  • les sucres complexes : composés de chaînes de sucres simples accrochés ensemble, allant de quelques maillons de glucose (dextrine-maltose) jusqu'à plusieurs dizaines ou centaines de maillons (glycogène d'origine animale, amidons d'origine végétale) ; globalement, ces sucres « lents » sont stockés par l'organisme puis utilisés en cas d'effort prolongé.

Tous les glucides alimentaires sont découpés, lors de la digestion, en maillons élémentaires de sucres simples. Le glucose est absorbé directement par l'intestin, tandis que le fructose et le galactose sont transformés en glucose par la muqueuse intestinale avant leur absorption.

Les sources endogènes de glucose

Le foie est capable de synthétiser du glucose à partir de certains acides aminés ou d'acides gras : c'est la néoglycogenèse qui joue un rôle important dans la régulation de la glycémie. Cette capacité est importante pour survivre en cas de jeûne prolongé : le corps utilisera ses graisses et ses propres muscles pour maintenir la glycémie.

Le stockage du glucose

La masse de glucose présente dans le corps sous forme libre est d'environ 15 à 17 g, dont 5 à 7 g dans le sang. Cette faible réserve s'épuiserait rapidement en fournissant le cerveau et les muscles si le corps ne pouvait stocker et relâcher facilement des réserves. Le glucose est donc stocké sous forme de glycogène, longue chaîne dont chaque maillon est une molécule de glucose, soluble dans un très faible volume d'au. Les stocks de glycogène se trouvent :

  • dans le foie : environ 100 g ;
  • dans les muscles : environ 250 g.

Ces réserves correspondent à peu près à la consommation quotidienne du corps humain : elles seraient épuisées en 24 heures sans les apports alimentaires et la néoglycogenèse. Tous les apports servent à reconstituer le stock de glycogène. Les excédents de glucides qui ne peuvent être stockés sous forme de glycogène sont transformés en acides gras et stockés sous forme de graisse.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !