Hyperglycémie

Écrit par les experts Ooreka

 

L'hyperglycémie est une élévation de la glycémie, autrement dit du taux de glucose dans le sang, au-dessus de ses valeurs normales en fonction du moment. Ainsi, une glycémie à 1,26 g / l (7 mmol / l) est trop élevée à jeun mais normale dans les deux heures qui suivent un repas ou une collation.

Causes de l'hyperglycémie

L'hyperglycémie peut avoir de nombreuses causes durables ou ponctuelles.

Causes durables de l'hyperglycémie

Les principales causes d'hyperglycémie durable sont :

  • le diabète de type 1, avec une glycémie à jeun souvent normale mais une glycémie très élevée après les repas ou les collations, il débute chez l'enfant ou l'adulte jeune ;
  • le diabete de type 2, avec une glycémie trop élevée à jeun, comme après les repas, il débute chez l'adulte d'âge mûr et il est favorisé par le surpoids ;
  • le diabète gestationnel, proche du type 2, mais qui débute en fin de deuxième trimestre de la grossesse et peut disparaître des années après l'accouchement ;
  • les diabètes induits par des maladies qui détruisent une grande partie du pancréas : pancréatite, tumeur, traumatisme accidentel ou chirurgical, mucoviscidose, hémochromatose (accumulation de fer dans le sang et les tissus) ;
  • les hyperglycémies induites par des médicaments : cortisone et ses dérivés, pentamidine (antiparasitaire), acide nicotinique de certains antalgiques, anti-inflammatoires, hormone thyroïdienne, diurétique, certains anti-épileptiques et neuroleptiques, etc. ; elles sont généralement réversibles à l'arrêt du médicament ;
  • les diabètes qui accompagnent certaines maladies génétiques comme la trisomie 21, le syndrome de Prader-Willy avec obésité majeure et retard mental dès la petite enfance et de nombreuses maladies rares.

Causes ponctuelles de l'hyperglycémie

Une hyperglycémie ponctuelle, transitoire et rapidement réversible, s'observe dans plusieurs situations :

  • la déshydratation, quelle qu'en soit la cause : fièvre, coup de chaleur, effort prolongé sans apport de boisson, diarrhée aiguë ; les nourrissons et les personnes âgées y sont très sensibles et il n'est pas rare de mesurer des glycémies entre 4 et 5 g / l chez une personne déshydratée ; le traitement repose uniquement sur la réhydratation, y compris à l'aide de sérum glucosé ;
  • l'état de choc ou collapsus cardio-vasculaire quel qu'en soit la cause : hémorragie abondante, brûlure étendue, défaillance cardiaque, intoxication, septicémie ; le traitement, en dehors de la cause, consiste à rétablir une pression artérielle suffisante par perfusion ou transfusion et médicaments antichocs ;
  • l'accident vasculaire cérébral, avec brusque diminution du débit sanguin, surtout à la base du cerveau ;
  • la fièvre élevée, même en absence de déshydratation ;
  • le stress aigu, en liaison avec une décharge massive d'adrénaline ;
  • la malnutrition, responsable paradoxale d'une hyperglycémie qui se corrige avec la réalimentation.

Bon à savoir : tout diabète sucré se traduit par une hyperglycémie mais toute hyperglycémie ne traduit pas un diabète sucré.

Effets et symptômes de l'hyperglycémie

L'hyperglycémie, selon ses causes et sa virulence, provoque des effets à courts ou longs termes.

Effets à court terme de l'hyperglycémie

À courts termes :

  • une hyperglycémie modérée ne donne aucun symptôme immédiat ;
  • une hyperglycémie supérieure à 7 mmol / l (1,62 g / l) s'accompagne d'une augmentation du volume urinaire car le glucose qui n'est plus réabsorbé par le rein entraîne de l'eau avec lui ;
  • une hyperglycémie importante, à partir de 3 ou 4 g / l provoque des troubles de la conscience allant jusqu'au coma.

Effets à long terme

Le glucose est toxique pour la paroi des vaisseaux sanguins. Toute hyperglycémie qui se prolonge ou se répète, dans un diabète sucré le plus souvent, provoque des altérations de cette paroi. Sont dégradées, les parois :

  • des capillaires et des artérioles : c'est la microangiopathie responsable des complications du diabète au niveau de la rétine, des reins, des pieds ; la microangiopathie est considérée comme le cœur de la maladie diabétique et justifie tous les efforts de maintien de la glycémie dans des limites acceptables ;
  • des gros vaisseaux : c'est la macroangiopathie responsable des accidents cardio-vasculaires chez le diabétique.

Ces dégradations donnent lieu à des complications chroniques qui peuvent être graves.

Remarque : le diabète est une maladie des vaisseaux sanguins dont l'hyperglycémie est à la fois le reflet facile à mesurer et la cause.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !