Médicaments antidiabétiques oraux

Écrit par les experts Ooreka
  Les médicaments antidiabétiques oraux sont la base du traitement du diabète de type 2. Ils sont prescrits après l'échec d'un changement de mode de vie bien suivi pendant au moins six mois : régime équilibré et activité physique conduisant à une perte des excès de poids. La prise d'antidiabétiques oraux ne dispense pas le diabétique de poursuivre ses efforts : régime et activité physique restent la règle.

Attention : chaque antidiabétique oral présente des contre-indications, indiquées dans la notice pharmaceutique, qu'il appartient au médecin de vérifier avant la prescription.

Médicaments antidiabétiques oraux : les biguanides

Il n'existe plus sur le marché qu'un seul biguanide, la metformine, distribuée sous ce nom générique ou sous diverses marques commerciales. La metformine est l'antidiabétique oral de référence, le plus prescrit dans le monde entier. Elle est particulièrement indiquée en cas de surpoids du diabétique.

La metformine agit à trois niveaux :

  • en diminuant la production de glucose au niveau du foie ;
  • en ralentissant l'absorption du glucose au niveau de l'intestin ;
  • en facilitant l'action de l'insuline (que le diabétique 2 produit longtemps en quantité normale) pour faire entrer le glucose dans les cellules, dont les cellules musculaires.

Toutefois, ces médicaments comportent certaines contre-indications :

  • Ce traitement doit être interrompu 48 heures avant et après toute anesthésie générale ou examen radiologique avec injection de produit de contraste.
  • Les biguanides sont habituellement contre-indiqués en cas d'insuffisance rénale, insuffisance hépatique, chez le sujet âgé, lors de la grossesse, lors d'insuffisance cardiaque ou respiratoire. Toutefois, une étude américaine a montré que la prescription de metformine restait légitime (elle est associée à une réduction de la mortalité globale) même en cas d'insuffisance rénale modérée, d'insuffisance cardiaque congestive ou d'hépatopathie chronique avec atteinte hépatique.

Les sulfamides hypoglycémiants

Les sulfamides hypoglycémiants, lointains cousins de sulfamides antibiotiques, sont un groupe d'une demi-douzaine de molécules distribuées sous leur nom générique ou sous une marque commerciale. L'action essentielle des sulfamides hypoglycémiants est la stimulation de la sécrétion d'insuline par le pancréas du diabétique. Ils sont indiqués exclusivement dans le diabète de type 2, souvent en deuxième intention et en association avec la metformine.

Ils comportent toutefois certains effets indésirables :

  • Leur principal effet secondaire est le risque d'hypoglycémie.
  • Le risque d'allergie ou d'intolérance n'est pas négligeable.
  • Une augmentation de la masse grasse particulièrement maquée les premiers mois (l'association avec la metformine permet toutefois de compenser la prise de poids).
  • Les contre-indications à ce traitement sont : la grossesse, une insuffisance rénale sévère, une insuffisance hépatique grave, des antécédents d'allergie aux sulfamides.

Longtemps prescrits en première intention en France, ils ont perdu cette place au profit de la metformine en raison :

  • des effets secondaires ;
  • de l'épuisement progressif du pancréas déjà malade et hyperstimulé, ce qui accélère le passage vers la dépendance à l'insuline.

Bon à savoir : Ozempic® (sémaglutide) est un nouveau médicament de cette classe qui a obtenu en 2018 une AMM européenne chez les adultes pour le traitement du diabète de type 2 insuffisamment contrôlé en complément d'un régime alimentaire et d'une activité physique. Il peut être prescrit seul à la place de la metformine ou en association avec d'autres médicaments.

Autre médicament antidiabétique oral : l'acarbose

L'acarbose (inhibiteur de l'alpha-glucosidase) retarde l'absorption des glucides au niveau intestinal et permet ainsi de réduire le pic glycémique suivant les repas :

  • L'acarbose n'entraine pas d'hypoglycémie.
  • Son efficacité est modérée.
  • Les effets indésirables fréquents sont des flatulences et un ballonnement intestinal par fermentation du glucose non absorbé.

Les glinides

Les glinides sont des médicaments qui forcent le pancréas à libérer de l'insuline au moment des repas. Ils peuvent être associés à la metformine quand la glycémie est proche de la normale à jeun mais très élevée après les repas : ils doivent par conséquent être pris juste avant les repas. Ils comportent certains risques :

  • Ils peuvent entraîner une hypoglycémie, ils ne doivent donc pas être pris si le repas est sauté.
  • Les glinides sont contre-indiqués en cas de grossesse et d'insuffisance rénale.

Les glitazones

Trois molécules composent la classe des glitazones dont le mode d'action est de faciliter l'action de l'insuline naturelle. Ils sont utilisés en association avec la metformine ou un sulfamide après échec d'un traitement bien suivi par ces médicaments.

Toutefois, les glitazones provoquent de nombreux effets secondaires dont des œdèmes, des maux de tête, des troubles veineux, des insomnies, une prise de poids. Les contre-indications sont identiques à celles des biguanides.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !