Prédiabète et prévention du diabète

Écrit par les experts Ooreka

 

  Le prédiabète correspond à un état où les taux de glycémie sont plus élevés que la normale sans être suffisamment élevé pour définir un diabète. La notion de prédiabète correspond à un taux de glycémie compris entre 1,10 et 1,26 grammes de glucose par litre de sang.

La surveillance du prédiabète et la prévention du diabète doivent être régulières et assidues pour vivre avec un diabète de type 2 le mieux et le plus longtemps possible.

Qu'est-ce que le prédiabète ?

Le prédiabète peut faire partie d'un concept médical appelé syndrome métabolique. La définition du syndrome métabolique fait intervenir différentes données dont :

  • l'obésité de type abdominale ;
  • une anomalie des paramètres lipidiques ;
  • une hypertension artérielle, etc.

Le syndrome métabolique est lui-même un facteur de risque d'apparition de pathologies cardio-vasculaires et autres complications chroniques.

Toutes les personnes présentant un prédiabète ne développeront pas forcément un diabète. Cependant, ce risque est multiplié par 10 par rapport à un sujet sain lorsque l'on a un syndrome métabolique. C'est pourquoi lors du dépistage d'un prédiabète ou syndrome métabolique, il faut changer ses habitudes alimentaires et surveiller régulièrement la glycémie.

Comment prévenir le diabète de type 2 ?

La prise en charge d'un syndrome métabolique dès ses débuts permet d'éviter ou tout au moins retarder l'apparition d'un diabète de type 2.

Les deux premiers paramètres à prendre en charge sont l'obésité et la sédentarité. Une modification des habitudes de vie avec la pratique d'une activité physique régulière, d'intensité modérée à intense (150 minutes au moins chaque semaine, réparties sur plusieurs séances) et une alimentation équilibrée avec un régime hypocalorique et surtout beaucoup moins de sucre peuvent permettre de faire disparaître le syndrome métabolique et normaliser la glycémie.

Aussi, des études tendent à prouver qu'une consommation élevée d'antioxydants réduit de 11 % les risques de développer un diabète (chez les personnes qui n'en ont pas encore un). Consommés à raison de 20 g par jour, les fruits à écale (c'est-à-dire toutes les formes de noix, amandes, pistaches et autres), qui sont particulièrement riches en antioxydants, diminuent de 40 % les risques de diabète.

Lorsque les modifications de mode de vie ne suffisent pas à normaliser la glycémie, il peut parfois être nécessaire de mettre en place, en cas de diabète de type 2, un traitement médicamenteux, comme les antidiabétiques oraux. Il est également important de traiter les autres anomalies du syndrome métabolique telles que l'hypertension artérielle ou les troubles lipidiques.

Important : le renforcement de l'activité physique, indépendamment de la perte de poids, permet de réduire l'incidence du diabète et de retarder l'apparition d'un diabète de type 2 de plusieurs années ou d'en éviter l'apparition.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !