Lutter contre le diabète

Écrit par les experts Ooreka
Lutter contre le diabète

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le diabète est une maladie chronique incurable contre laquelle on peut toutefois lutter. D’une part le dépistage est essentiel, d’autre part certains traitements et certaines approches peuvent se révéler très efficaces.

Voyons donc comment lutter contre le diabète avec les moyens qui existent.

1 Faites-vous dépister

Bien qu’il ne soit pas possible de traiter le diabète à proprement parler, on peut faire en sorte de le diagnostiquer rapidement pour éviter toutes les complications qu’il est susceptible d’entraîner.

Il faut pour cela régulièrement faire surveiller sa glycémie, en particulier si :

  • Vous présentez des antécédents familiaux de diabète.
  • Vous souffrez d’hypertension, de problèmes de cholestérol ou d’inflammations inexpliquées.
  • Vous présentez un surpoids.

2 Prévenez le diabète

Il est par ailleurs possible de prévenir le diabète en observant une hygiène de vie correcte consistant à :

  • manger équilibré en évitant les excès de sucre, de sel et de gras ;
  • pratiquer une activité physique régulière (au moins une demi-heure de marche par jour, mais si possible 2 h 30 de sport par semaine) ;
  • lutter contre le surpoids ;
  • ne pas fumer et ne pas boire d’alcool.

3 Traitement antibiotique du diabète

Seuls les médecins sont habilités à prescrire les médicaments adaptés pour lutter contre le diabète.

De façon générale, les diabètes de type 2 (non insulinodépendants) sont traités avec :

  • des médicaments contenant de la metformine ;
  • les incrétines ;
  • des insulinosécréteurs ;
  • des injections d'insuline si le traitement médicamenteux oral est insuffisant.

4 Luttez contre le diabète avec la phytothérapie

Bien que le diabète doive faire l'objet d'un suivi médical, il est possible de prendre certaines plantes pour aider l'organisme et éviter les complications dans le cadre d'un diabète de type 2.

Plusieurs des plantes suivantes peuvent être associées.

  • l'ail, idéal contre les complications du diabète :
    • cru (une à deux gousses par jour) ;
    • en gélules (1 g par jour) ;
    • en teinture-mère (25 gouttes par jour).
  • le jus de bleuet ;
  • l'eucalyptus :
    • en huile essentielle (3 gouttes trois fois par jour) ;
    • en teinture-mère (50 gouttes trois fois par jour) ;
    • en infusion de feuilles séchées (10 minutes d'infusion pour chaque tasse à boire trois fois par jour).
  • la poudre des graines de fenugrec (50 g deux fois par jour).
  • l'oignon, un antidiabétique naturel :
    • cru (30 à 40 g par jour) ;
    • cuit (la soupe à l'oignon ou une infusion font très bien l'affaire) ;
    • sous forme de teinture-mère.
  • l'olivier :
    • en teinture-mère (60 gouttes par jour) ;
    • en gemmothérapie : olivier MG 1 DH (75 gouttes par jour) ;
    • ses feuilles sous forme de poudre (1 g par jour).
  • le pissenlit en infusion pour faire baisser le taux de glucose sanguin (3 tasses par jour) ;
  • le psyllium pour faire baisser l'index glycémique global des repas ;
  • la racine de scutellaire du lac Baïkal (Scutellaria baicalensis) qui contient un polyphénol antioxydant, la wogonine, permet de normaliser la glycémie et de rééquilibrer les taux de « bon » et de « mauvais » cholestérol (tout en stimulant le cœur et en protégeant le muscle cardiaque) ;
  • l'aloe vera, sous forme d'extraits, permet d'abaisser la glycémie de plus de 45 mg/dl en moyenne (et jusqu'à 110 mg/dl chez les diabétiques les plus sévèrement touchés).

 

5 Compléments alimentaires pour lutter contre le diabète

Plusieurs compléments alimentaires peuvent aider à lutter contre le diabète. Ce sera notamment le cas :

  • des oligo-éléments :
    • chrome ;
    • nickel ;
    • vanadium ;
  • des vitamines :
    • B1 ;
    • B12.
  • des compléments tels que :
    • l’écorce de pin ;
    • l’extrait de pépin de raisin...

6 Pensez à l'homéopathie contre le diabète

Certes, les granules homéopathiques contiennent du saccharose (sucre), pour autant ils ne sont pas contre-indiqués dans l’aide aux diabétiques et peuvent, dans certains cas, aider les patients.

Remarque : il reste préférable de consulter un homéopathe professionnel, car le diabète est une pathologie qui est loin d’être anodine.

De façon générale, le médecin homéopathe pourra proposer des granules :

  • de Glycerinum ;
  • d’Iris versicolor ;
  • d’Uranium nitricum.

Bon à savoir : le décodage biologique est une autre approche qui s'intéresse à l'aspect émotionnel du diabète, lié à un stress particulier.

Matériel pour lutter contre le diabète

Imprimer
Comprimés compléments alimentaires

Comprimés compléments alimentaires

Selon nature

Gélules de phytothérapie

Gélules de phytothérapie

Selon les plantes

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Teinture mère

Teinture mère

Selon plante

Vitamines

Vitamines

À partir de 6 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
JM
jean luc martin

enseignant | particulier

Expert

salim djelouat

pr. en analyses médicales et bioclinicien

Expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides